Accueil » Ressources » Europe et international » Gouvernance économique multilatérale » Institutions financières internationales
 

Focus sur les institutions financières internationales

Le Fonds monétaire international (FMI) a été créé en 1944. Instrument de régulation financière et d'aide aux pays en développement, il est notamment chargé de permettre à ces pays de surmonter des crises temporaires de financement de leur déficit de la balance des paiements. Son action consiste à accorder des prêts aux pays connaissant ce type de difficultés, ceux-ci devant en contrepartie mettre en œuvre des politiques économiques adaptées pour parvenir à l'équilibre de leur balance des paiements.

L'article IV des statuts du Fonds monétaire international (FMI) prévoit que le Fonds exerce une surveillance sur les politiques de change des États membres et adopte des principes spécifiques pour les guider en ce qui concerne ces politiques. Chaque État membre fournit au Fonds les informations nécessaires à cette surveillance et, à la demande du Fonds, a des consultations avec ce dernier sur ces politiques.

La Banque mondiale, créée en 1944, est une institution multilatérale de référence en matière d'aide au développement. Elle s'efforce de réduire la pauvreté en contribuant à la mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le Développement, et en apportant un soutien à la croissance (amélioration du climat de l'investissement, soutien au développement du secteur privé, financement des infrastructures). Elle opère dans le monde entier.

La Banque africaine de développement (BAfD) a été créée en 1964 avec pour objectif de promouvoir le développement économique et le progrès social des pays en développement du continent africain. Elle est composée de membres régionaux (53 pays africains) et non régionaux (24 pays non africains).

La Banque asiatique de développement (BAsD) a été créée en 1966. Elle a  pour mission d’aider les pays en développement du continent asiatique et de l’océan Pacifique à lutter contre la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie des populations de la zone. Elle est composée de 67 membres dont 19 non régionaux.

La Banque asiatique d’investissements pour les infrastructures (AIIB) a été créée en avril 2015 sur initiative chinoise et sera opérationnelle au cours du premier semestre 2016. Elle vise à financer, à conditions de marché et selon les meilleures pratiques internationales, des projets d’infrastructures sur le continent asiatique (de la Turquie et de la péninsule arabique aux États du Pacifique). Elle compte 37 membres régionaux et 20 membres non régionaux (dont 17 pays européens).

La Banque interaméricaine de développement (BID) a été créée en 1959. Elle a pour mission de promouvoir le développement économique, social et institutionnel en Amérique latine et dans les Caraïbes ainsi que de contribuer au renforcement de l'intégration régionale. Elle est composée de 48 membres dont 22 non régionaux.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a été créée en 1991 afin de favoriser la transition vers une économie de marché dans les pays d'Europe centrale et orientale et de la Communauté d'États indépendants qui s'engagent à respecter et à mettre en pratique les principes de la démocratie, du pluralisme et de l'économie de marché, et d'y promouvoir l'initiative privée et l'esprit d'entreprise. En 2011, les Gouverneurs de la BERD ont décidé d’étendre ce mandat aux pays du pourtour méditerranéen, confrontés à une transition économique et politique.

 

 


Publié le 11/01/2016