ArabieSaoudite

Philippines : Ralentissement de la croissance, baisse des taux directeurs et des réserves obligatoires

La croissance économique des Philippines a ralenti à 5,6 % en glissement annuel au 1er trimestre 2019 (après 6,5 % au T1 2018), soit le taux de croissance le plus faible depuis quatre ans. Cette décélération est principalement attribuable au retard dans l’approbation du budget de l’Etat qui a pesé sur la croissance des dépenses publiques (+7,4 % au T1 2019, contre +13,6 % au T1 2018). L’activité p... Lire la suite

Flash conjoncture Pays émergents - Inde : la Banque centrale abaisse de nouveau son taux directeur de 25 pdb à 6 %

A l’instar de sa réunion précédente, la Reserve Bank of India (RBI) a décidé de réviser à la baisse ses taux de prise en pension (reverse repo), de mise en pension (repo) et son taux au jour le jour (marginal standing facility) à respectivement 5,75 %, 6 % et 6,25 %. La RBI met en exergue, dans son communiqué, la détérioration de la conjoncture mondiale, tant pour les pays avancés que pour les éco... Lire la suite

Lettre de la Péninsule arabique n°3

Ce troisième numéro de la Lettre de la Péninsule arabique a été réalisé par le Service Economique Régional de Dubaï en coopération et synergie avec les Services économiques de la circonscription (Abu Dhabi, Doha, Koweït, Manama, Mascate, Riyad), qui contribuent activement à son contenu.Cette lettre d’information  comprend notamment un panorama du secteur aérien dans le Golfe, un point d'étape sur... Lire la suite

L’Arabie Saoudite annonce une enveloppe de 300 M USD pour financer des projets de développement

L’ambassadeur d’Arabie Saoudite à Sri Lanka a annoncé que ces financements seraient octroyés par le Fonds Saoudien pour le Développement, et cibleraient en particulier les secteurs de la santé, l’éducation, l’eau, l’irrigation, l’agriculture et la construction de routes. A ce jour, l’Arabie Saoudite a déjà financé un certain nombre de projets dans les domaines de la santé (construction d’un hôpita... Lire la suite

Lettre de la Péninsule arabique n° 2

Ce deuxième numéro de la Lettre de la Péninsule arabique a été réalisé par le Service Economique Régional de Dubaï en coopération et synergie avec les Services économiques de la circonscription (Abu Dhabi, Doha, Koweït, Manama, Mascate, Riyad), qui contribuent activement à son contenu.Cette lettre d’information (publiée 3 fois par an) a vocation à couvrir les éléments d’actualité économique des pa... Lire la suite

Miniature

Revue propriété intellectuelle et lutte contre la contrefaçon

Le numéro 44 de la revue « Propriété intellectuelle et lutte anti-contrefaçon» aborde l’ensemble des sujets liés à la propriété intellectuelle sur les marchés tiers : indications géographiques, marques, brevets, lutte contre la contrefaçon.La revue est réalisée par la DG Trésor à partir des contributions du réseau des Services économiques à l’étranger, en particulier des conseillers INPI et des co... Lire la suite

Visite du prince héritier d'Arabie Saoudite en Egypte

Le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salman (MBS) s’est rendu trois jours en Egypte du 4 au 6 mars 2018 pour ce qui constitue sa première visite officielle à l’étranger depuis sa désignation en tant qu’héritier du trône en juin 2017.A cette occasion, il a rencontré le patriarche de l’Eglise copte orthodoxe ainsi que le Grand Imam d’Al-Azhar. Il s’est également rendu avec le Président Sissi dans... Lire la suite

Miniature

Lettre de la Péninsule arabique n°1

Ce premier numéro de la Lettre de la Péninsule arabique a été réalisé par le Service Economique Régional de Dubaï en coopération et synergie avec les Services économiques de la circonscription (Abu Dhabi, Doha, Koweït, Manama, Mascate, Riyad ainsi qu’un correspondant à Djeddah), qui contribuent activement à son contenu.Cette lettre d’information (publication en février, juin et octobre) a vocation... Lire la suite

Miniature

Flash conjoncture Pays émergents - l'Angola forcé d'assouplir son régime de change

La Banque centrale angolaise a annoncé mercredi laisser varier le taux de change à l’intérieur de bandes de fluctuations qu’elle fixera. La Banque centrale a renoncé à l’ancrage du kwanza face au dollar (166 AOA/1 USD), devenu difficilement tenable compte tenu de la diminution des réserves de change. L’instauration du nouveau régime de change a pour objectif de réduire l’écart entre les taux de c... Lire la suite