Les services du représentant américain au Commerce (USTR) ont officialisé le rehaussement des tarifs américains sur 200 Mds USD d’importations chinoises, de 10% à 25%, à compter du vendredi 10 mai. Le président D. Trump a également menacé d’imposer des tarifs de 25% sur toutes les importations chinoises qui ne sont pas encore taxées, soit 325 Mds USD supplémentaires. Alors que des discussions entre les deux pays sont tenues à Washington les 9 et 10 mai, le ministère chinois du Commerce a déclaré préparer des contre-mesures – non précisées – à l’escalade tarifaire. Pour rappel, la Chine avait imposé au mois de septembre 2018 des tarifs d’un niveau variant de 5 à 10 % sur 60 Mds USD de biens américains, en réaction aux tarifs américains de 10% sur 200 Mds USD d’importations chinoises.

A lire aussi cette semaine :

► Turquie : intervention de la Banque centrale pour stabiliser la livre turque

► La BERD revoit à la baisse ses prévisions de croissance

Afrique du Sud : Poursuite de la contraction de l’activité minière et manufacturière

Argentine : Le consensus du marché prévoit 40% d’inflation en 2019 et une contraction du PIB de ‑1,3%

► Point marchés