En février, l’indice de production manufacturière augmente pour le troisième mois consécutif (+1,1 % après +0,7 %) : les secteurs de la pharmacie, des autres matériels de transport qui comprend notamment le secteur de l’aéronautique, de la chimie et des autres industries manufacturières sont en progression. L’acquis de croissance de l’IPI manufacturier à fin février 2019 pour le 1er trimestre 2019 est très favorable (+1,4 %). En mars, l’inflation en France diminue à +1,1 % sur un an, après +1,3 % en février, principalement en lien avec le ralentissement des prix alimentaires, du tabac et des services. Les prix des produits manufacturés sont en recul tandis que les prix de l’énergie accélèrent. Au total, l’inflation sous-jacente diminue également à +0,5 % après +0,7 % les quatre mois précédents. Par ailleurs, dans son enquête de conjoncture auprès des entreprises publiée en début de semaine, la Banque de France suggère une stabilité du climat des affaires dans l’industrie, le bâtiment

En février, l’indice de production manufacturière augmente pour le troisième mois consécutif (+1,1 % après +0,7 %) : les secteurs de la pharmacie, des autres matériels de transport qui comprend notamment le secteur de l’aéronautique, de la chimie et des autres industries manufacturières sont en progression. L’acquis de croissance de l’IPI manufacturier à fin février 2019 pour le 1er trimestre 2019 est très favorable (+1,4 %). En mars, l’inflation en France diminue à +1,1 % sur un an, après +1,3 % en février, principalement en lien avec le ralentissement des prix alimentaires, du tabac et des services. Les prix des produits manufacturés sont en recul tandis que les prix de l’énergie accélèrent. Au total, l’inflation sous-jacente diminue également à +0,5 % après +0,7 % les quatre mois précédents. Par ailleurs, dans son enquête de conjoncture auprès des entreprises publiée en début de semaine, la Banque de France suggère une stabilité du climat des affaires dans l’industrie, le bâtiment et les services. La Banque confirme sa prévision de croissance pour le 1er trimestre à +0,3 %.

France Contribution sectorielle à la croissance mensuelle de la production manufacturière