Le rétablissement des sanctions américaines au dernier semestre de l’année 2018 a brisé la dynamique de nos échanges commerciaux bilatéraux. Dominées par les secteurs aéronautiques et automobiles, les exportations françaises vers l’Iran sont fortement exposées aux sanctions américaines et accusent un repli de 42% en 2018 par rapport à l’année précédente.

Le rétablissement des sanctions américaines au dernier semestre de l’année 2018 a brisé la dynamique de nos échanges commerciaux bilatéraux. Dominées par les secteurs aéronautiques et automobiles, les exportations françaises vers l’Iran sont fortement exposées aux sanctions américaines et accusent un repli de 42% en 2018 par rapport à l’année précédente.