En conformité avec la Norme Spéciale de Diffusion des Données (NSDD) du FMI, telle qu’appliquée au sein du Système européen de Banques Centrales, les avoirs mensuels de réserves et les disponibilités en devises sont depuis mai 2000 valorisés en euros sur la base des cours de change de fin de mois.

Les réserves officielles de change de l'État s'élèvent à la fin du mois d’août 2019 à 181 918 M€ (200 764 M$) contre 173 491 M€ (193 460 M$) à la fin du mois de juillet 2019, soit une augmentation de 8 427 M€, qui intègre, comme indiqué ci-dessus, l’incidence des modalités de valorisation aux cours de change de fin de mois. 

Les réserves de l'État se répartissent comme suit :

Réserves en or                                          108 359 M€

Réserves en devises                                  57 234 M€

Créances sur le FMI                                 15 038 M€

Autres avoirs de réserve                              1 287 M€ 

1/   Les réserves en or ont augmenté de 8 000 M€. 

2/   Les réserves en devises ont augmenté de 363 M€. 

3/   Les créances sur le Fonds Monétaire International ont augmenté de 64 M€: 

- la position de réserve au FMI a augmenté de 17 M€ ;

- les avoirs en DTS ont augmenté de 47 M€. 

4/   Les autres avoirs de réserve sont restés inchangés.

Les réserves officielles de change de l'État s'élèvent à la fin du mois de juillet 2019 à 168 445 M€ (187 833 M$) contre 163 769 M€ (186 368 M$) à la fin du mois de juin 2019, soit une augmentation de 4 676 M€, qui intègre, comme indiqué ci-dessus, l’incidence des modalités de valorisation aux cours de change de fin de mois. 

 

 

 

 

 

 

 Illustration : crédit Banque de France