En conformité avec la Norme Spéciale de Diffusion des Données (NSDD) du FMI, telle qu’appliquée au sein du Système européen de Banques Centrales, les avoirs mensuels de réserves et les disponibilités en devises sont depuis mai 2000 valorisés en euros sur la base des cours de change de fin de mois.

Les réserves officielles de change de l'État s'élèvent à la fin du mois de décembre 2019 à 175 209 M€ (196 829 M$) contre 174 711 M€ (191 866 M$) à la fin du mois de novembre 2019, soit une augmentation de 498 M€, qui intègre, comme indiqué ci-dessus, l’incidence des modalités de valorisation aux cours de change de fin de mois. 

Les réserves de l'État se répartissent comme suit :

Réserves en or                                           106 053 M€

Réserves en devises                                   53 083 M€

Créances sur le FMI                                   14 882 M€

Autres avoirs de réserve                              1 191 M€

  1. Les réserves en or ont augmenté de 2 089 M€.
    La valorisation des réserves en or a été effectuée sur la base d’un cours de 43 535,45 € le kilogramme d’or fin. 
  2. Les réserves en devises ont diminué de 1 429 M€.
    Les réserves en devises ont été valorisées sur la base des cours constatés par la Banque Centrale Européenne sur le marché des changes le 31 décembre 2019 (soit 1,1234 dollar et 121,94 yens pour un euro). 
  3. Les créances sur le Fonds Monétaire International ont diminué de 106 M€ :
    - la position de réserve au FMI a diminué de 47 M€ ;
    - les avoirs en DTS ont diminué de 59 M€. 
    Le cours de référence de l’euro vis-à-vis du DTS est fin décembre 2019 de 0,810438. 
  4. Les autres avoirs de réserve ont diminué de 56 M€.

 

 Illustration : crédit Banque de France