Faits saillants► Les flux d’IDE à destination de l’ASEAN progressent de 11% en 2017, à 134 Mds USD ► Le gouvernement indonésien revoit à la baisse ses prévisions de croissance (2018 et 2019)► L’objectif de déficit budgétaire de la Malaisie reste inchangé pour 2018, à 2,8% En image Réunion des Présidents des comités CCE en ASEAN à Bangkok le 7 juin 2018 Les Présidents des comités CCE (Conseillers du Commerce Extérieur de la France) se sont réunis à Bangkok le 7 juin 2018, en présence de son Excellence M. Gilles Garachon, Ambassadeur de France en Thaïlande. Cette réunion précédait une conférence organisée par le comité CCE de Thaïlande à Bangkok le 8 juin 2018 sur le thème du rôle de la Thaïlande en tant que hub régional au sein des pays CLMV (Cambodia, Laos, Myanmar et Vietnam).RegionLes flux d’IDE à destination des pays de l’ASEAN ont progressé de 11% en 2017, à 134 Mds USD, indique la CNUCED dans son rapport annuel sur les investissements directs étrangers, alors q

Brèves ASEAN

Faits saillants

Les flux d’IDE à destination de l’ASEAN progressent de 11% en 2017, à 134 Mds USD

► Le gouvernement indonésien revoit à la baisse ses prévisions de croissance (2018 et 2019)

L’objectif de déficit budgétaire de la Malaisie reste inchangé pour 2018, à 2,8%

 

En image

 Réunion des Présidents des comités CCE en ASEAN à Bangkok le 7 juin 2018

CCE ASEAN 2018

Les Présidents des comités CCE (Conseillers du Commerce Extérieur de la France) se sont réunis à Bangkok le 7 juin 2018, en présence de son Excellence M. Gilles Garachon, Ambassadeur de France en Thaïlande. Cette réunion précédait une conférence organisée par le comité CCE de Thaïlande à Bangkok le 8 juin 2018 sur le thème du rôle de la Thaïlande en tant que hub régional au sein des pays CLMV (Cambodia, Laos, Myanmar et Vietnam).

Region

  • Les flux d’IDE à destination des pays de l’ASEAN ont progressé de 11% en 2017, à 134 Mds USD, indique la CNUCED dans son rapport annuel sur les investissements directs étrangers, alors qu’ils ont reculé de 23% dans le monde, à 1 430 Mds USD. L’Indonésie  connaît la croissance la plus spectaculaire, ayant reçu des investissements d’une valeur totale de 23 Mds USD, près de 5 fois supérieure à celle de 2016. Les investissements réalisés en Thaïlande ont également été multipliés par 3,7 tandis que ceux à destination des pays CLMV (Cambodge, Laos, Birmanie, Vietnam) ont progressé de 16% à 22 Mds USD, tirés par les IDE à destination du Vietnam (14 Mds USD), en particulier dans les secteurs de l’électricité et de l’immobilier. Si Singapour reste le premier récipiendaire de la zone, les investissements à destination de la cité-Etat ont toutefois reculé de 20% à 62 Mds USD. Le montant des IDE à destination de l’ASEAN est désormais proche de celui des IDE à destination de la Chine.

IDE ASEAN 2017

  • L’indice de la production manufacturière (PMI) de l’ASEAN a progressé au mois de mai et s’établit à 51,5 points (contre 51 pts en avril 2018), soit le plus haut niveau enregistré depuis juillet 2014. Les indices de l’ensemble des pays de la région ont progressé, à l’exception de ceux de la Malaisie, où la baisse du nombre de commandes a contribué à une baisse de l’indice, et de la Birmanie, où le PMI reste néanmoins supérieur aux niveaux observés en 2017.

Malaisie

  • Le Ministère des finances malaisien a annoncé maintenir inchangé l’objectif de déficit budgétaire à 2,8% pour 2018, malgré les récentes mesures prises par le nouveau gouvernement en application de son programme électoral.

  • Le gouvernement malaisien a effectué un versement de 36 M USD, afin de payer une nouvelle échéance d’intérêts sur un emprunt obligataire du fonds 1 MDB. Depuis avril 2017, le Ministère des finances aurait réglé 1,8 Md USD en lieu et place de 1MDB, dont 71% au fonds d’Abu Dhabi International Petroleum Investment Co (IPIC), qui s’était porté garant des obligations contractées par 1MDB. Le paiement d’une nouvelle tranche d’intérêts de 203 M USD devrait intervenir entre septembre et novembre 2018.

Indonésie

  • Le gouvernement a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2018, à 5,4%, contre 5,8% initialement. Les prévisions de croissance pour 2019 ont été également été revues à la baisse, la fourchette se situant désormais entre 5,2% et 5,6%, contre 5,4% à 5,8% précédemment. Cette réévaluation est expliquée par la hausse des taux de la Banque centrale qui pèse sur la demande de crédit, les investissements et la consommation.

  • L’inflation continue de ralentir et s’est établie à 3,2% en g.a. en mai, après 3,4% en mars et avril, restant dans la cible (2,5-4,5%) de la Banque centrale. Le gouvernement a fait du contrôle de l’inflation une de ses priorités, et a mandaté les entreprises publiques pour assurer l’approvisionnement de l’ensemble du pays en denrées de base pendant cette période.

  • Le nouveau gouverneur de la Banque centrale Perry Warjiyo a affirmé que celle-ci continuerait à intervenir sur les marchés et n’hésiterait pas à augmenter à nouveau les taux d’intérêt si nécessaire, à l’occasion de sa première interview accordée à un media étranger. Il a aussi évoqué la possibilité que Bank Indonesia achète des obligations souveraines. Il a enfin annoncé la tenue de conférences de presse hebdomadaires afin d’accroître la transparence des actions l’institution.

Singapour

  • L’armateur français CMA CGM et l’opérateur portuaire singapourien PSA ont annoncé la conclusion d’un partenariat (MoU) entre leurs filiales en charge des activités de capital-risque, afin de promouvoir l’innovation et les transformations digitales dans le secteur du transport maritime et de la logistique. Cette annonce intervient 5 mois après la création de Ze Box, incubateur et bras capital-risque de CMA CGM.

  • L’Autorité monétaire de Singapour et la Société financière internationale (SFI, groupe Banque mondiale) vont coopérer afin de promouvoir le développement de la finance verte en Asie. A l'occasion de la conférence « Green Bonds Asia 2018 » organisée par la SFI lors de la Green Finance Week de Singapour, les deux institutions ont un signé un accord de coopération (MoU) et se sont engagées à mener des actions de renforcement des capacités des institutions financières asiatiques ainsi que de promotion de standards internationaux en matière de finance verte.

Thaïlande

  • Le gouvernement a approuvé un décret qui mettra fin d’ici 2018 à une exemption de 10% de l’impôt sur les sociétés aux établissements financiers qui accordent des facilités bancaires internationales. Cette mesure participe de la mise en œuvre de la Convention de l’OCDE visant à prévenir l'érosion de la base d'imposition et le transfert de bénéfices (BEPS), adoptée par la Thaïlande en 2017.

  • Le National Energy Policy Office a annoncé la mise en place d’un nouveau programme de rachat de l’électricité produite à partir de panneaux solaires photovoltaïques installés sur les toits. Les propriétaires de bâtiments privés et les ménages qui seront acceptés dans ce programme pourront vendre leur surplus de production à des entreprises ou au réseau national, jusqu’à 2,44 baht par kWh. Un premier programme avait été mis en place en 2013, avec un prix de rachat fixé entre 6,1 et 6,9 baht par kWh puis suspendu en 2014.

Vietnam

  • Forbes Vietnam a publié son classement 2018 des 50 premières entreprises cotées au Vietnam, représentant 71% de la capitalisation des bourses d’Ho Chi Minh Ville et de Hanoi. Ces entreprises enregistrent un profit cumulé d’environ 4,75 Mds USD, en hausse de 34% par rapport à 2017. Petrolimex affiche le chiffre d’affaires le plus élevé, Vinamilk les profits les plus importants et Vingroup est la première capitalisation boursière du pays. Parmi ces 50 entreprises, 47 sont cotées à Ho Chi Minh Ville et seulement 3 à Hanoi.

  • Vietjet prévoit d’ouvrir une ligne directe entre Hanoi et Osaka en novembre prochain, favorisant le développement du tourisme et des échanges commerciaux entre le Vietnam et le Japon. L’annonce a été faite lors du Japan-Vietnam Economic Forum à Tokyo. Vietjet, SBI Leasing Services, Natixis et des investisseurs japonais ont signé un MoU d’environ 600 M USD pour le financement des avions associés à cette nouvelle ligne.

Birmanie

  • L’entreprise coréenne Posco Daewoo a annoncé un investissement de 475 M USD pour le développement du champ gazier de Shwe Phyu au large du Rakhine. Posco Daewoo est à la tête d’un consortium composé de deux entreprises publiques indiennes ONGC et GAIL, du coréen Korea Gas Corp ainsi que de l’entreprise publique birmane Myanmar Oil and Gas Enterprise. Ce même consortium exploite depuis 2013 le champ voisin de Shwe, exportant une grande partie de sa production à destination de la Chine.

Laos

  • L’entreprise américaine Convalt Energy a signé un MoU avec Viet Lao Power Joint Stock Company pour co-investir dans trois projets d’hydroélectricité et deux projets photovoltaïques. Le partenariat prévoit le refinancement du barrage de Xekaman 1 (322 MW), 3 (250 MW) et 4 (70 MW) ainsi qu’un des plus grands projets de photovoltaïque flottant (280 MW) dans le monde et du photovoltaïque au sol (250 MW) dans la province d’Attapeu. Une ligne de transmission de 500 kV est également en négociation pour relier les réseaux vietnamien et laotien, les deux pays ayant signé un MoU pour l’exportation de 5 000 MW vers le Vietnam d’ici 2025.

Cambodge

  • Une étude conduite par les autorités cambodgiennes avec l’assistance technique du PNUD indique que l’augmentation des températures en raison du changement climatique réduirait de 10% la croissance du Cambodge d’ici 2050, même si la hausse mondiale des températures était maintenue en dessous de 2°C d'ici à 2100 et que le Cambodge maintenait le niveau actuel de ses investissements dans l'adaptation au changement climatique. Le rapport attribue 57% des pertes anticipées à une baisse de la productivité du travail, en raison des températures plus élevées.

Philippines

  • L’inflation a atteint 4,6% en g.a. en mai, après 4,5% en avril. La moyenne depuis le début de l'année est de 4,1%, soit légèrement au-dessus de la fourchette de la cible d'inflation pour 2018 (2,0% à 4,0%). Cette augmentation résulte notamment de l’inflation élevée des prix des denrées alimentaires (+5,5%), de l’alcool et tabac (+20,5%) et des transports (+6,2%).

  • Le volume des crédits accordés par les banques commerciales a progressé de 20% en g.a en avril, contre 19 % en mars. Le crédit aux activités productives, qui représentent 89% du portefeuille total des prêts, a progressé le plus rapidement : commerce de gros et de détail (+23%) ; activités immobilières (+16%) ; activités financières et d'assurance (+27%) ; production d’énergie (+18%) ; transport et stockage (+31%) ; et information et communication (+25%). En revanche, la croissance des prêts à la consommation des ménages a légèrement ralenti, passant de +20% en mars à +19% en avril.

 

Rédigé par : Pôle macroéconomique SER de Singapour
Contributions : SE de Bangkok, SE d’Hanoï, SE de Jakarta, SE de Kuala Lumpur, SE de Manille, SE de Rangoun, SE de Phnom Penh et Antenne de Vientiane